Au Vieux Bruxelles

Appel
Le Restaurant Depuis 1882, le restaurant vous propose une cuisine belge et bruxelloise de qualité.
Un peu d'histoire A l'époque où Bruxelles se veut branchée, où les restaurants et autres endroits « lounge » rivalisent quant au design qui va du dépouillé au très tendance, « Au Vieux Bruxelles », comme son nom l'indique, a su rester simple ! Et finalement, c'est ce qui plaît et fait son charme.

L'immeuble se trouve à la frontière de deux quartiers mythiques de la capitale : l'exotique et souriant Matongué et le quartier Saint-Boniface très à la mode. Cette agréable situation géographique confère à ce lieu un anachronisme certain.

C'est fou ce qui circule comme monde dans cette petite rue. Qu'ils soient à la recherche de cuisine africaine, de grains de riz ou de bonne cuisine bruxelloise et plus encore, c'est bien ici qu'ils trouveront leur bonheur. Sans chichis, « Au Vieux Bruxelles » à toujours eu bonne presse pour ses bons petits plats bruxellois, son personnel sympa, son authentique décor « vieux bistro » avec boiseries, miroirs anciens et les rideaux vichy en prime... la quasi totalité du décor est début 1900 ! Mais aussi... et c'est très important... soyons chauvins... et fiers de l'être... des frites fraîches coupées dans la maison ! Et toc !

Jeunes, moins jeunes, branchés ou débranchés, on y vient, on y revient et le plaisir est toujours aussi grand. Alors pour mettre l'eau à la bouche, évoquons quelques savoureuses recettes : une douzaine de différentes préparations de moules (ex. Château d'Arville, à la Leffe Blonde,...) - les fondus au fromage de Maredsous - croquettes maison aux crevettes grises - assortiments de petits boudins tièdes, confiture d'oignons - anguilles au vert, carbonnades à la gueuze Lambic - côte de porc fermier, sauce pickels de Tierentijns, boulettes à la sauce tomate... J'en passe et des meilleures ! Et pour les quelques beaux jours que nous réserve la saison, la terrasse vous attend.

PARCKMAIL (rédactionnel été 2005)